• Je repars tout de suite en Vendée !

    Avec ce CORONAVIRUS, et les engagements que nous avons pris, je crains que je n'aurai pas beaucoup de temps pour bloguer !

    Je suis désolé, mais je n'apparaitrai que très rarement sur mes BLOGS jusqu'au début de l'été, mais je passerai de temps en temps vous dire bonjour !

    Je ne vous serre pas la main Messieurs, je ne vous embrasse pas Mesdames (Covid 19), mais le cœur y est !

    AU REVOIR ! A BIENTÔT ! 

    Avec tout çà, nous avons manqué le Carnaval de Rio ! Mai malheureusement, eux, ne vont pas manquer le Coronavirus !


    7 commentaires
  • C'EST VRAIMENT ÉTONNANT !

    ETONNANT ! NON ?

    Parce que le beau est toujours étonnant, il serait absurde de supposer que ce qui est étonnant est toujours beau.

    BAUDELAIRE

     

     

    ETONNANT ! NON ?

    Aujourd'hui, c'est du napalm que les adultes mettent dans la tête des enfants, il est étonnant quand ils s'étonnent que les enfants fabriquent des cocktails Molotov avant même d'être adolescent.

    PRÉVERT

     

     

    ETONNANT ! NON ? 

    La science consiste à passer d'un étonnement à un autre.

    ARISTOTE.

     

     

    ETONNANT ! NON ?

    Jésus, de retour sur la Terre, s'étonnerait sûrement que nous le commenterions tant et que nous essayons si peu de l'imiter.

    BOURBON BUSSET.

     

     

    ETONNANT ! NON ?

     

    ETONNANT ! NON ?

    La plupart du temps, les gens ne s'étonnent pas de l'inexplicable ou de l'obscure, mais ils s'étonnent toujours de ce qui est parfaitement clair et explicite.

    YMER TNEGER


    6 commentaires
  • Découvert l'an passé, le Skoda Vision, un concept de SUV coupé électrique, devrait voir le jour entre fin 2020 et juin 2021 en série.

    Skoda lancera cinq nouveautés 100% électriques d'ici 2025 et parmi elles figurera la version de production du concept Vision  iV (photo). Présenté en avril 2017 sur le salon de Shanghai (Chine) puis peaufiné quelques mois plus tard à l'occasion du salon de Francfort, le véhicule devrait voir le jour en série dès fin 2020 d'après son constructeur.... Cependant, est-ce que Skoda va attendre les batteries LI-CO² ?...............Nota ! Des commandes sont déjà passées en (Norvège seulement.)

    Skoda n'a cependant pas précisé quelle serait sa mécanique. Pour rappel, le concept était lui propulsé par deux moteurs électriques pour une puissance totale de 306 ch. Cette cavalerie était transmise aux quatre roues et permettait à l'engin d'atteindre la vitesse maximale de 180 km/h.......... La VISION iV est un SUV compact et très pratique de 4 places ! Il pourra être équipé de tous les systèmes d'aide à la conduite du groupe VAG

    SKODA  iV

    SKODA  iV

    Avec les batterie Lythium- Ion classique, son autonomie devrait être de 400 km, mais avec les futures batteries LI- CO² elle dépassera les 1100 km, voire approcher les 1200 km

    Tel que le projet la présentait à Genève, le prix de départ serait de 45 000 €. Il devrait (dans les conditions de timidité actuelles), atteindre 75 000 € avec tous les équipement et une batterie LT- CO².

     

    Deux SUV, une compacte, un coupé et une citadine électriques ?

    Rayon électrique, outre le Vision iV de série, Skoda devrait également proposer dans les prochaines années une compacte basée sur la Volkswagn I.D (baptisée Felicia E ?), ainsi qu'un grand SUV compact, un coupé et une citadine  


    4 commentaires
  • NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES

    Un modèle de batterie avec sept fois plus d’autonomie est annoncé, il pourra aussi se décliner dans les voitures. Une petite révolution s'annonce.

    NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES

     

     

    NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES 

      Tous ceux qui ont un téléphone en rêvent depuis longtemps, des batteries qui durent sept fois plus longtemps qu’aujourd’hui, il était temps. Imaginez qu'au lieu de tenir à peine la journée, votre téléphone survive toute une semaine.

     

     

    NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES

    Au lieu de plafonner à 200 ou 300 kilomètres d’autonomie, on dépasserait les 1.000 kilomètres. Ce sera bientôt possible grâce à une toute nouvelle génération de batteries au dioxyde de carbone.

     

    En fait c'est Lithium/CO² - Molybdène qu'il faut dire.


    Cela fait longtemps que les scientifiques savent qu’elles sont capables d’emmagasiner sept à huit fois plus d’énergie que nos batteries Lithium-Ion classiques. Mais jusqu’ici, on n’arrivait pas à les recharger. Eh bien, ça y est ! On vient d’y arriver pour la première fois avec un prototype capable de se charger et se décharger jusqu’à 500 fois (grâce au molybdène).

     

    500 fois, ça ne parait pas beaucoup ?

     

    Au contraire. C’est en moyenne ce que proposent les batteries de nos téléphones aujourd’hui. La différence, c’est qu’avec une autonomie huit fois supérieure, on rechargera sa batterie moins souvent et elle durera encore plus longtemps.
    C’est à une équipe de chercheurs de l’Université de l’Illinois à Chicago que l’on doit cette découverte. Une découverte qui a d’ailleurs un autre avantage, elle donne un nouveau débouché au CO2 qui s’accumule dans l’atmosphère. Aujourd’hui, on ne sait pas trop quoi en faire. Demain, on pourrait rentabiliser les systèmes de captation en le réinjectant dans des batteries.

     

    Ça va arriver quand dans les appareils ?

     

    Elles sortent des labos et doivent encore passer la phase d’industrialisation. Mais vraisemblablement d’ici 18 mois, on devrait avoir les premiers appareils. Donc retenez bien, ce sont des batteries au dioxyde de carbone.

     

    NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES 

    Avec l'aide d' Anicet Mbida

    NOUVELLES BATTERIES 7 FOIS PLUS PERFORMANTES


    6 commentaires
  • Déjà partenaire d’AIRBUS, la compagnie low-cost ESAYJET s’associe avec WRIGHT, une start-up américaine pour lancer un avion électrique de 187 sièges avant 2030.

    Esayjet veut faire voler un avion électrique d’ici 2027. Pour réussir cette rupture technologique, la compagnie low cost s’est rapprochée de la start-up américaine Wright. Les deux partenaires viennent de présenter le premier prototype de leur moteur baptisé « Wright 1 » même si Easyjet assure vouloir poursuivre son autre partenariat avec Airbus.

    "Nous souhaitons débuter les essais au sol en 2021 puis les essais en vol en 2023 en montant le moteur sur un avion déjà existant. L’objectif est une entrée en service en 2030 "  détaille Jeffrey Engler, le PDG de Wright Electric. C’est aussi l’objectif d’Airbus dont le président exécutif, Guillaume Faury, veut introduire des moteurs électriques dès la prochaine décennie. Pour y parvenir, Wright parie sur les avancées technologiques: "Aujourd’hui la technologie des batteries n’est pas prête mais d’ici 2030 nous sommes confiants car de 2010 à 2020 les batteries ont doublé leur densité d’énergie en passant de 150 kWh à 300 kWh. Cela va encore doubler dans la décennie à venir !" pronostique Jeffrey Engler, des vols de 2 heures maxi

    Toulouse => Paris

    Vol taillé sur mesure pour un vol électrique

    Aujourd’hui le moteur Wright affiche une puissance d’ 1,5 MégaWatt. À titre de comparaison, l’E Fan X, l’avion hybride d’Airbus, Rolls Royce et Siemens emportera dès 2021 un moteur électrique de 2 Méga Watts et trois moteurs traditionnels. « Ce futur avion électrique a vocation à voler sur des lignes de 1h à 2h de temps de vol. Nous visons une introduction graduelle dans notre flotte entre 2030 et 2035 » prédit Reginald Otten, directeur d’EasyJet en France.

    Typiquement un Toulouse – Paris ou encore Londres – Amsterdam correspondent parfaitement à la mission. Les batteries chargées seraient montées sur l’avion durant l’escale pour s’affranchir du temps de charge. Pour construire l’avion, Wright qui est une petite entreprise envisage tous les scénarios: vendre purement sa technologie à un constructeur comme Airbus ou Boeing, nouer un partenariat avec un avionneur ou bien construire elle-même son propre avion. Déjà Wright s’est associé avec BAE Systems pour la mise au point des commandes de vol et des systèmes de gestion de l’énergie.

     

    Décarboner le ciel ?

    EasyJet veut-elle se transformer en constructeur d’avions ? " Pas du tout  (Répond Reginald Otten). nous n’avions jamais dit que notre technologie était meilleure que celle d’Airbus. Nous ne sommes pas un constructeur mais un accélérateur du changement ». D’ailleurs en novembre dernier la low cost a signé un partenariat avec Airbus pour développer la recherche sur l’avion hybride. Ces multiples collaborations doivent permettre à EasyJet d’atteindre son objectif ambitieux d’exploiter le plus vite possible des vols neutres en carbone. Depuis 2000, la compagnie a réduit de 30 % son empreinte carbone. Ce sera 38 %en 2022. L’avion électrique est aussi pour la compagnie un moyen d’échapper au cours du pétrole, aux taxes environnementales appelées à croître et à la pression de l’opinion publique sur la décarbonation du transport aérien. Cerise sur le gâteau les moteurs électriques sont bien moins difficiles (et donc moins onéreux) à entretenir que des moteurs à turbine.


    10 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires