• VENDREDI MATIN JE REPARS EN VENDEE

    C'est vrai que j'ai plaisir à revoir ma "Jolie Maman" et tous les Papys et Mamies de l'EHPAD !

    VENDREDI MATIN JE REPARS EN VENDEE

    A bientôt !

    REMY


    8 commentaires
  • C'est l'arme qui fait aujourd'hui trembler le monde : Des planeurs bourrés d'explosifs ou d'ogives nucléaires et capables de voler jusqu'à Mach 20 

    Dix fois plus vite que le Concorde.

    Toutes les grandes puissances sont en train de les tester et tentent de lever les dernières difficultés techniques.

    Une nouvelle course aux armements.

    Serait-ce des avions de chasse kamikazes ?.......Des obus furtifs ?..........Des navettes spatiales hors de contrôle ?..........Non, un essaim de planeurs. Des planeurs en forme de fer à repasser, certes, mais il n'y a vraiment pas de quoi rire, ces machines s'annoncent comme...

    ...La nouvelle terreur mondiale.

    DES  PLANEURS  HYPERSONIQUES

    Chrono :

    - Juin 1939, des ingénieurs allemands planchent sur un premier concept de "planeur hypersonique".

    - 22 avril 2010, le premier vol d'un planeur américain : Échec.

    - 3 août 2018 le premier essai "réussi" d'un modèle chinois.

    - 26 décembre 2018 Essai "réussi" d'un prototype russe.

    - Depuis la fin du XXème siècle, les américains y travaillent ! Sont-ils en retard ou cachent-il bien leur jeu ? Mais rappelons nous la conquête de la Lune !

    L'Arme Aérienne Absolue ?

    - Les Russes confirme, en hors d'œuvre,  leur essai  en Mars 2018, le "Kinzhal" fut lancé d'un MiG 31 (très haute altitude 34.200 m)  a évolué à Mach 10 (12.348km/h) avec l'équivalent d'une ogive nucléaire, sur plus de 2000 km (4.000km selon Vladimir Poutine)

    DES  PLANEURS  HYPERSONIQUES

     

    - La Chine travaillait déjà depuis 2014 sur un missile hypersonique  "DF-ZF", lancé par une fusée classique au propergol, a effectué 7 vols d'essai. En août 2018 leur "Xingkong 2" à réussi un Mach 6 (7.400 km/h)

     

    - Les USA travaillent depuis 20 ans et reste discret sur leur projet de missile qui "volerait" à Mach 20 (25.000 km/h) ...............Quand ils ont appris cet empressement Russe et Chinois, ils ont multiplié leur budget par 5

    DES  PLANEURS  HYPERSONIQUES

    DES  PLANEURS  HYPERSONIQUES

     

    - La France qui se contentait de sa propre dissuasion se lance dans la course depuis janvier 2019 avec un projet "V-Max : "Nous avons toutes les compétences et toutes les technologies pour mettre au point un tel missile" (Florence PARLY)

     

             Il semblerait que le monde entier connaisse le principe de ce missile et aurait déjà quelques notions  des obstacles à surmonter :

     

    -  La hauteur donnera la plus grande vitesse et ceux qui ont des fusées crédibles ont déjà de l'avance

    - Le lancement d'un avion stratosphérique est déjà tout à fait honnête (voir essai Russe) et très dangereux

    - Ceux qui ont déjà envoyé un engin récupérable dans l'espace, savent ce que c'est une rentrée dans l'atmosphère et là, ce sera bien pire.

    - Ne pas oublier que ce planeur devra être précis et les pilotes automatiques (un vol seulement balistique est trop prévisible) n'aime pas trop les hautes températures et les grand écarts de température.

    - Si, en approche, ils sont imparables, il faudra que le vecteur (Avion, Fusée + Satellite) soit suffisamment haut, loin et discret pour ne pas être visé par des missiles classiques.

     

             Etc. Etc. Etc. Ce sera donc des PETITS BIJOUX et comme tous bijoux, ils seront très chers.

    [Avec l'aimable concours de Science & Vie]


    6 commentaires
  • Ce n'est pas une danse des caraïbes, ou plutôt si, mais quelle danse !

     

    C'est la plus puissante bombe H jamais essayée sur Terre (1961). Elle était soviétique (URSS) et faisait 57Mt de TNT, c'est à dire 22,8 fois la plus gros bombe H française (2,5 Mt) ou 3,8 fois la plus grosse bombe H des USA.

    Voici, très rapidement l'essai en 1961 :

     

    TSAR BOMBA ! 

    Là c'est la vrai bombe, avant sont envol - Et là une réplique à l'échelle que l'on peut toujours voir en Russie.


     

    TSAR BOMBA !

    L'essai eu lieu en Nouvelle Zemble, Île Russe de l'océan Arctique.


     

    TSAR BOMBA !

    Le Tupolev TU 95 spécial qui livra le bébé à destination.........et Boum !


     

    TSAR BOMBA !

    Le fameux et gigantesque Champignon !  A coté le champignon d'Hiroshima serait un pétard de feux d'artifice.


     

    TSAR BOMBA !

    C'est le point bas de l'explosion qui a eu lieu à 4000m d'altitude !

    La lumière a été vu à plus de 1000km !......Oups !

    Vous pouvez visité le site, mais n'oubliez pas que c'est la plus grande poubelles radioactive du Monde (et il fait très froid).


    6 commentaires
  • POKHARAN (Nous pouvons voir le site sur la carte jointe)

    EN APPARTE DU VOYAGE AU RAJASTHAN !

             La Commission de l'énergie atomique indienne (Atomic Energy Commission) a fait exploser sa première arme nucléaire souterraine nommé Bouddha Souriant, à 100 mètres de profondeur, à Pokharan, le 18 mai 1974.

    EN APPARTE DU VOYAGE AU RAJASTHAN !

                Le gouvernement indien déclara alors qu'il n'allait pas construire d'armes nucléaires bien qu'il en ait acquis la capacité technologique et que l'explosion de Pokharan était destinée à développer une énergie atomique dans un but pacifique et à rendre l'Inde indépendante en technologie nucléaire. L'essai entraîna cependant l'arrêt de toutes les formes de coopération internationale en faveur du programme civil indien, ainsi que l'exclusion du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), dont elle n'était pas signataire.

                En 1977, le Premier ministre Morarji Desai proclame solennellement que l'Inde ne chercherait pas à acquérir l'arme nucléaire. Parallèlement, New Delhi met en place un programme spatial, lui permettant de développer des missiles balistiques.

                En décembre 1995, un satellite espion américain observe, dans la zone de Pokharan, une activité laissant à penser qu'un nouvel essai se prépare. L'Inde abandonne alors sa tentative.

     

    En 1998, le Premier ministre Atal Bihari Vajpayee (Bharatiya Janata Party, parti nationaliste), au pouvoir, décide d'effectuer des essais nucléaires souterrains le 11 et le 13 mai 1998, alors que l'Inde n'était pas encore signataire du TNP. Elle procède alors le 11 mai à trois essais, testant la Bombe A, et la Bombe H, et le 13 mai à deux autres essais, en utilisant des petites charges :

    " L'Inde a ainsi démontré qu'elle était compétente dans toute la gamme des armes nucléaires, tant en termes de puissance que de miniaturisation".

     Elle dispose de la technologie adéquate pour fabriquer des

    "mini-nukes"

    Nota : C'est une bombe A ou bombe H destinée à un usage sur le champ de bataille ou en arrière de celui-ci visant des cibles tels quartiers-généraux, concentration de troupes, bases militaires, moyens logistiques, navires et avions de combat pouvant être délivré par une vaste gamme de vecteurs produisant une explosion d'une petite puissance variant entre 300 tonnes et 300 kilotonnes (tout comme les USA, la Russie, la Chine et mieux que la France). Les médias utilisent régulièrement le terme « mini-nuke », qui n'a aucune référence officielle.


    8 commentaires
  • Je suis venu à Saint-Nazaire pour trois RdV sur ce Lundi 20 Mai 2019, j'ai juste eu le temps de passer ces deux reportages et je repars aussitôt !


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires