•  

    Débat sur la laïcité ?

    LAÏCITE

    Les représentants des religions désapprouvent

     

     

     

    Les représentants des six grandes religions de France, réunis au sein de la Conférence des Responsables de Culte en France (CRCF), prennent leurs distances avec le débat controversé sur la laïcité, souhaité à l'Elysée, dans une déclaration commune qui est déjà rendue publique

    (SIC Orange)

     

    MOI, je crois que le CRDF oublie l'avis des NON-CROYANTS, catégorie qui réunit les Athées et les Agnostiques.

    LAÏCITE

    La loi de séparation des Églises et de l'État est un événement fondateur de la société française.

     

    Adoptée à l'initiative du député socialiste Aristide Briand le 9 décembre 1905, qui prend parti en faveur d’une laïcité sans excès, elle est avant tout l’achèvement d’un affrontement violent qui a duré presque vingt-cinq ans et qui a opposé deux visions de la France : la France cléricale favorable au concordat et la France républicaine et laïque.

     

    Elle remplace le régime du concordat de 1801, qui est toujours en vigueur en Alsace-Moselle pour des raisons historiques.(SIC Wikipédia)

     

    Cette loi légitime les NON-CROYANTS par leur position d'innocuité sur le caractère laïc de cette loi, dont la philosophie,  ne remet aucun alinéas en question, ce qui n'est pas le cas des religions dites représentatives. Il est acquis que les religions n'ont pas à influer le législatif ni à dicter des comportements à l'exécutif français.

     

     

     

    Je ne suis pas mandatés par les NON-CROYANTS, qui font preuve d'humilité (Qualité ignorée par les religions), mais... 

     

    ...quiconque intervient dans le sens des religions, va à l'encontre de cette LOI !

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    Demain après midi  je repars  en Vendée, nous avons des RdV à respecter et une BA auprès de mes amis, c'est moi qui va conduire mon copain de la Tranche-sur-Mer à la Clinique de Nantes (je connais bien la ville et sa femme n'est encore pas sortie de son cancer) ! Ensuite nous avons des réceptions de matériaux !

     

    De toute façon, nous devons rentrer à Saint-Nazaire pour les premier jours de Septembre ou nous pensons passer plusieurs jours.

     

    A bientôt mes amis ! N'oubliez pas que je lis vos commentaires !

     

    Gros Bisous à Tous !

     

    REMY

     


    7 commentaires
  •  

    MACRON MENT, EN DISANT QUE L'ISLAM N'EST PAS CONQUERANTE !

    NE PARLONS PLUS DE CULTURE FRANCAISE !

    Petit à petit les cultures (pour ne pas parler des religions) étrangères, beaucoup plus incisives que les nôtres, bousculent nos habitudes voir même, les remplacent sans coup férir.

    LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE FRANCE

    Si  cette cohabitation avait été sollicitée avec humilité ou par consensus négocié, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais voilà ces étrangers intolérants prétendent nous l'imposer comme le feraient des détenteurs de la vérité.

     

    Décemment pouvons-nous renoncer à notre culture ancestrale ?

     

    Si nos représentants légaux, démocratiquement élus, avaient été à notre écoute, ils seraient intervenus, depuis longtemps, pour favoriser ou tout au moins protéger nos coutumes, mais voilà ils protègent indûment cette invasion culturelle et hégémonique.

    LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE FRANCE

    On pourrait croire que nos élus sont complètement endoctrinés par la nouvelle pensée de ces individus immigrés qui ne respectent pas notre antériorité coutumière et nos œuvres d'art séculaires !

    Mais voilà, à plusieurs occasions et grâce à des micros cachés, nous savons qu'ils connaissent le problème et se forcent à l'ignorer comme le feraient les otages qui prennent fait et cause pour leurs tortionnaires.

     

    Pourquoi n'y a-t-il aucun médias pour tirer la sonnette l'alarme ?

     

    En écoutant de "petits" politiciens et de "modestes" intellectuels (les grands sont déjà trop impliqués), il ne n'agirait que de CUPIDITE, une horrible AVIDITE de gloire et de fric. Pire, chaque rapace ne verrait qu'à court terme, marchant même sur ses confrères pour amasser plus  rapidement son magot en profiter dans son petit coin.

     

    Ils envisageraient même de quitter notre patrie exsangue pour ne pas être menacer par ces "étrangers" (comme ils disent). 

    LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE FRANCE

    Ce sera notre drapeau !

     

    Ne nous inquiétons pas, la République Islamique de France appartiendra bien aux musulmans français !

    Nous n'aurons plus nos intellectuels, politiciens ou autres journalistes français qui auront pris la clef des champs avec nos économies.

     

    Seuls ceux qui ne pourront pas fuir en profiteront en tant que musulmans autoritairement convertis !


    22 commentaires
  •  

    Désolé, nous devons retourner en Vendée, Mamie LEA est à l'hôpital de La Roche-sur-Yon, elle vient de faire une hyperthermie avec un œdème thoracique grave. Avant ce soir, nous serons à La Roche mais nous sommes confiants, les médecins disent qu'elle pourrait rentrer rapidement à l'EHPAD..........Enfin ! Nous verrons bien !.................A bientôt, nous lisons tous vos EMail et parfois nous y répondons !

     

    Amicalement Rémy & Martine

     


    24 commentaires
  •  

    Sciences et techniques Mayas

     

                Comme les autres civilisations mésoaméricaines, si les Mayas étaient par certains aspects en retard sur l’Europe, ils étaient en revanche très avancés dans d'autres secteurs. Leur connaissance de l’astronomie notamment surprend encore les scientifiques actuels. Leurs réalisations architecturales sont également remarquables. Les Mayas avaient créé un type de voûte particulier que l’on peut observer à Uxmal. Leurs édifices exploitent par ailleurs leurs connaissances astronomiques pour créer des effets saisissants à partir de jeux de lumière (cf. Chichén Itzá).

     

                Bien qu’il soit souvent affirmé que les Mayas et les autres peuples mésoaméricains ne connaissaient pas la roue, les découvertes réalisées sur certains sites archéologiques (entre autres à Palenque) montrent le contraire. Néanmoins, les seuls objets dotés de roues qui ont été retrouvés en Mésoamérique sont des jouets et de petits chariots ; les archéologues ont expliqué cette limitation de l'usage de la roue par l'absence d'animaux de trait en Mésoamérique, en particulier pour les transports, ainsi que par le caractère sacré attribué à la roue, comme dans d'autres civilisations (au Tibet, par exemple).

     

                Une des pratiques les plus anciennes fut d'ériger des stèles pour commémorer ou marquer des évènements historiques; auparavant on érigeait des stèles de façon irrégulière; puis on les érigeait selon une certaine périodicité, généralement à la fin de chaque katun, période cyclique de 20 ans. Ces dates ont pu être lues grâce à la clé que nous a donnée Diego de Landa. Les Mayas construisaient leur calendrier à partir de la date légendaire de 3113 av. J.-C., et ils utilisaient des unités de temps plus importantes telles que le baktun, période cyclique comprenant 20 katuns, (c'est-à-dire 400 années mayas, correspondant à 394 de nos années).

    Vous n'êtes pas obligés de lire toute la partie haute !

     

    Mathématiques Mayas

    ET OUI !    JE VOUE UNE PASSION POUR LES MAYAS

     

     

    ET OUI !    JE VOUE UNE PASSION POUR LES MAYASToutes les civilisation précolombienne de l'Amérique Centrale

     

     

     

    Les Mayas (ou leurs prédécesseurs olmèques) utilisaient un système en base 20 comprenant un sigle zéro (mais dont l'usage et donc le concept étaient différents du nôtre, cf. Numération maya). Les inscriptions montrent qu’ils étaient capables de manier de très grands nombres. Le système mathématique de base 20 (vicésimal), c'est-à-dire à vingt chiffres élémentaires (nous utilisons un système de base 10, décimal), de même que leur méthode de positionnement graphique, leur permettait des calculs à l’infini. Cela leur a permis de mener des recherches astronomiques poussées dont le degré de précision est très impressionnant. Les prêtres et astronomes mayas ont estimé de façon très pointue la durée de l'année solaire, bien que dans la vie courante ils utilisent une année de 365 jours (cf. Calendrier maya). 

     

    Par exemple, le calendrier Grégorien déterminait l’année solaire à 365,2425 jours, le calendrier Maya, à 365,2420 jours  et l’astronomie Moderne (le notre) à 365,2422 jours. 

     

    En clair, sept siècles avant les Européens, les Mayas ont été capables de déterminer la durée d’une année solaire avec une précision extrême. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que les progrès techniques puissent affiner cette évaluation.

     

    Leurs analyses astronomiques étaient extrêmement précises, leurs études du mouvement de la Lune et des planètes étaient remarquables.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires