• AFRIQUE SOURCE DE NOS SOUCIS FUTURS

    Nota : Tous les chiffres sont INSEE, OMS, ONU, Organisation africaines etc.

     

    En 2016, il y avait 1, 216 milliards d'Africains !

    AFRIQUE SOURCE DE NOS SOUCIS FUTURS

    Les pays généralement considérés comme francophones, pays en bleu foncé, la population de ces 26 pays et les deux îles françaises, sur les 55 que compte l'Afrique (soit la moitié) s'élève à 431 millions d'habitants en 2016 sur les 1, 216 milliards d'Africains (soit 33,0 % de la population africaine). [Chiffres officiels]

    Ils devraient atteindre entre 845 et 866 millions d'habitants en 2050 (soit 34,0 % à 34,4 % de la population africaine) d'après des projections (Universitaires) de population assez pointues.

     

    *************************************************

     

    224 millions d'africains sont gravement sous alimenté (Chiffres OMS) et ils sont 205 millions de Francophones en Afrique Subsaharienne et Maghreb, soit plus de 260 millions (estimés dans la même proportion)...

     en 2050.

    Environ 50% des africains ont moins de 20 ans (OMS) et plus de 40% aurons un âge qui les considèrera comme candidat à l'émigration vers l'Europe (sondages sur les arrivées actuelles) à l'horizon 2050 :

    Donc plus de 100 millions de ces jeunes, hommes et femmes (souvent enceintes) voudront à tout prix rejoindre les pays francophones européens.

    AFRIQUE SOURCE DE NOS SOUCIS FUTURS

      Comme la France compte pour 88% des francophones d'Europe, 88 millions de jeunes africains affamés si dirigeront probablement vers la FRANCE.

    AFRIQUE SOURCE DE NOS SOUCIS FUTURS

    Si notre accueillante France, CONTINUE d'accueillir ces pauvres jeunes, aux conditions constitutionnelles actuelles, il faudra que tous nos enfants et petits enfants au nombre de 74 millions en 2050 (Chiffres INSEE)...

    AFRIQUE SOURCE DE NOS SOUCIS FUTURS

     ...nourrissent 88 millions de personnes à leur arrivée, si les conditions économiques actuels africaines persistent (Sécheresses, formations, démographies et conflits militaires etc.) dans l'attente d'une éventuelle intégration...

    ...Seront-ils capables d'affronter çà ? 


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Novembre à 17:12

    C'  est  en  effet ce qui  nous  guette,  et   de  plus  en  plus  de lanceurs  d' alarme  préviennent, qu'  on  ne  pourra  pas  les arrêter !

    En  Afrique  aussi  l' Europe  et  la France  en  particulier ont   versé  des  milliards  que  le  peuple  n' a   jamais  vu !

     On  le  sait ,  mais  on  fait  semblant  de se donner   bonne   conscience.

    IL  faut  faire   en  sorte  que  les   africains  restent  chez  eux !

     Il  faut  cesser  de  dorloter  les   clandestins,  les renvoyer   d' office ,  et  exiger   des gouvernements  africains   qu'  ils  prennent   des  mesures  pour  faire  baisser   d' urgence  la  natalité !

    Passe  une bonne  soirée Rémy

     Amitié

      • Samedi 9 Novembre à 19:01

        Pour la natalité c'est presque foutu !..........Quand tu penses que nos jeunes Français, qui connaissent le SIDA comme une maladie incurable, continuent toujours à avoir (souvent volontairement) des rapports non couverts ! .............Essais de convaincre des mâles africains à copuler sans arrêt avec plusieurs femmes et des femmes qui pourraient prendre la pilule et qui ne le font pas !...........Toute une éducation à faire et donc des vraies écoles obligatoires pour les gars et les filles !

        Pour moi, étant donné l'urgence, j'essaierais de convaincre les dirigeants africains de castrer les hommes (Vasectomie) comme il y en a en Indes, contre une prime (ou autre chose) !...............Mais là aussi, la vasectomie est pourtant très simple, sans douleur et 100% efficace, mais....mais ..la virilité des hommes en prendrai un coup !...........Comme en France, c'est ce qu'il y a de plus économique, mais les hommes n'en veulent pas !........Non mais !..........Pourtant 1 homme sur 5 au Canada est vasectomisé !...........................Salut Mon Ami PIERRE !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :