• LA NOUVELLE CALEDONIE

             La Nouvelle-Calédonie est un territoire français constitué de dizaines d'îles dans le Pacifique Sud. Elle est réputée pour ses plages bordées de palmiers et son énorme lagon propice au développement de la vie marine, qui, avec ses 24 000 kilomètres carrés, fait partie des plus grands au monde. Une immense barrière de corail entoure l'île principale, la Grande Terre, destination prisée pour la plongée sous-marine. Nouméa, la capitale, abrite des restaurants d'influence française et des boutiques de luxe à la mode de Paris.

    LA NOUVELLE CALEDONIE

    L'économie de la Nouvelle-Calédonie repose sur trois piliers :

    - l'extraction de minerai, de nickel, de magnésium, de fer, de cobalt, de chrome ou de manganèse. Issues du manteau terrestre, ces roches sont remontées à la surface lors d'un processus géologique survenu à la fin de l'Éocène, il y 34 millions d'années. Or, alors qu'elles ne couvrent que 1 % des terres émergées dans le monde, les roches ultramafiques occupent ici 5 600 km2, soit près du tiers de la surface de la Grande Terre, l'île principale.

    - les transferts financiers depuis la métropole (16 % du PIB)

    - le tourisme

    [Wikipedia]

    LA NOUVELLE CALEDONIE

             Le Produit intérieur brut du territoire est estimé, pour l'année 2010 (dernier chiffre connu), à 812,098 milliards de francs CFP soit 6,805 milliards d'euros environ.

             La Nouvelle-Calédonie connaît, après plusieurs années de croissances plus faibles entre 1998 et 2002 du fait essentiellement des mauvais chiffres du nickel liés à la crise asiatique et même une légère récession apparente entre 2000 et 2001, un dynamisme économique particulièrement important depuis 2003 quoiqu'atténué à partir de 2008. Le dernier chiffre définitif du PIB date de 2007 : il s'établissait alors à 778,537 milliards de francs CFP soit 6,524 milliards d'euros. Son taux de croissance réel est ainsi depuis lors généralement compris entre 4 et 5 %, avec des pics à 4,8 % en 2003, à 5,7 % en 2006 et à 4,2 % en 2007, retombant ensuite à des estimations plus modestes (0,8 % en 2008, 2,3 % en 2009), avant de remonter par la suite (3,7 % en 2010) Encore une fois, cette recrudescence est due avant tout à l'envolée du cours du nickel sur les marchés internationaux dont l'économie calédonienne reste encore largement tributaire. [Wikipedia]

             Si les groupes ethniques n’ont pas en France d’existence légale (sauf en Nouvelle-Calédonie bien sûr), ils sont en revanche reconnus par les sciences humaines et sociales dans leur diversité culturelle. Leur histoire est riche de la longue série d’influences des civilisations (linguistiques, religieuses, artistiques, technologiques, économiques, agricoles, urbaines, architecturales, culinaires...) qui se sont croisées, confrontées et métissées depuis des millénaires, à la fois sur l’actuel territoire français et dans la zone d'influence historique de la culture française à travers le monde.

    LA NOUVELLE CALEDONIE

     Monsieur MACRON, si nous devions faire une bonne action pour ce magnifique peuple Néo-Calédonien multi culturel, uni sous la bannière française, voilà le meilleur exemple pour consolider ce système mais désormais sans considération d'indépendance ethnique.    


  • Commentaires

    1
    Samedi 10 Novembre à 10:50

    J' ai  un  neveu qui s' est  installé et  marié  en Australie, et  me dit que les aborigènes  détestent  tous ceux qui ne le sont pas et  obtiennent du  gouvernement  une sorte de salaire, qu' ils utilisent la plupart du temps  à boire !

    J' ai aussi  pendant assez  longtemps échangé  avec  une blogueuse  qui était partie s' installer  à Madagascar, mais en est revenue déçue !

     Je veux dire que  je ne crois pas que  jamais  les autochtones   apprécieront   ceux qu' ils considèrent  comme des  exploiteurs envahisseurs !

     Mais  comme  j' ai  pu le constater sur  le dernier référendum, qui ne sera pas le dernier,  montre  que  là aussi  c' est le pognon  qui a  pesé le plus lourd !

    J' ignorais  pour les mines de nicke'l !

     Passe' une bonne  journée Remy

     Amitié

      • Samedi 10 Novembre à 12:35

        Je connais le problème  !

        Cela  fera la troisième fois (elle est, à nouveau programmée par Édouard  Philippe) que les terres cultivables seront redistribuées aux "pauvres Kanaks démunis" !.............Quand ils auront récolté ce qui est en cours et "symboliquement" cultivé quelques années des plantes vivaces, ils les laisseront en friches et ils seront à nouveau à court de fric.  Là, ils vendront (à nouveau) les terrains aux Caldoches, (aux Tahitiens ou aux Vietnamiens etc ), et ils mèneront la grande vie jusqu'à épuisement !.....................Et le cycle recommencera : "Les blancs possèdent tout et nous exploitent Monsieur le Président !....Sniff ! Sniff !"..........Et çà recommencera "ad vitam æternam" !

         

        Nota : Il y a une génération Kanak qui semblerait être lucide et courageuse, mais il faudra supprimer les chefs de villages et ses foutues traditions !

         

        Pour l'économie (mines et usines de nickel), l'équipement (routes, ponts, trains etc.), le tourisme (hôtels, bateaux, ports etc.) depuis des décennies les projets sont suspendus : "Attendons que le climat social s'apaise et nous investirons à fond ! "........Oups !............Quand ?

         

        Les rêve des Kanacks c'est de faire comme l’Algérie avec les "pieds noirs", mais eux aussi ils sont incapables de gérer un pays, aussi petit soit-il !

        Il n'y a qu'un régime autoritaires pour régler les problèmes ou les Chinois (qui sont aux aguets) peut-être !.........................Salut Mon Ami Pierre !

      • Dimanche 11 Novembre à 07:23

        on voit  aussi ce que ça donne en Afrique du süd

      • Dimanche 11 Novembre à 09:13

        ...Et de l'Australie, et de l’Algérie etc.

        J'ai assisté à un débat sur notre philosophie de vie (à l'occidental) et beaucoup de gens pensent : Après quoi courons nous ? Les artifices de conforts (voiture, télé, téléphone etc.) nous ne les avions pas avant et nous étions heureux avec moins de revenu ! .............Cette course en avant est suicidaire et nous considérons ceux qui vivent à l'ancienne comme des sauvages !.............Avons nous raison de courir après des rêves qui se régénèrent jours après jours jusqu'à l'infini !.............................Salut Mon Ami PIERRE !

    2
    Samedi 10 Novembre à 15:55

    Bonjour Rémy

    Les Kanaks sont des profiteurs 

    De plus de par leurs éloignement ils nous coute suffisamment assez chère 

    J'ai été déçu que le référendum pour leurs indépendance n'a pas été favorable

    Ils ont certes le nickel et un fond marin bombardé d'essai nucléaire et c'est tout

    Si la misère est moins dur au soleil avec les avantages que le pays leurs accordes ils sont loin d'être malheureux

    Passe Une Excellente Journée 

      • Samedi 10 Novembre à 17:43

        Houlà !.........Il y a plus de 5000 km entre Nouméa (capitale de la Nouvelle Calédonie) et Mururoa (Atoll des Bombes Atomiques), ce n'est pas la porte d'à coté !

        Si la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et même la Corse nous coûtent cher, ce n'est pas le cas de la Nouvelle Calédonie ! Et de toute évidence, notre Macron aurait été prêt à leur donner le caillou, alors qu'il se bat pour les autres !......................................Oups !

        Il faut savoir que c'est grâce à cette différence de 20 points entre, pour et contre, qui à fait (malgré leur enthousiasme) que les perdants soient resté, relativement, calmes !..........Mais l'affaire n'est pas fini puisqu'il y aura deux autres scrutins en 2020 et 2022 avec les mêmes conditions et donc, normalement, un résultat non discutable en 2020 !

        Mais il faut savoir encore, que le statut actuel d'autonomie pourrait refuser d'accepter les nouveaux électeurs français de métropole qui ne justifiaient pas une présence en NC avant les évènements et donc, pour eux, intentionnellement.

        Il y a encore une autre chose, la République Français devra céder  tous les ministères normaux et seuls les quatre régaliens resterait à l'autorité centrale de Matignon : L'Armée (et donc la gendarmerie), la Justice, la Diplomatie et les Finances, tous les autres dépendront de Nouméa !

        Nous ne pourrons crier "Victoire" qu'à la fin de l'année 2022 si tout se passe bien !...................Salut Mon Ami Marco !

    3
    Dimanche 11 Novembre à 16:02

    je m'interroge quand meme !

    quel intérêt de vouloir garder ces iles  ! 

     

      • Dimanche 11 Novembre à 18:48

        Le Nickel, un élevage bovin fleurissant, un potentiel touristique très important et surtout une IMMENSE ZEE !

        Il ne faut pas oublier que la France a la plus grande ZEE du monde (Zone Économique Exclusive) depuis l'extension des limites des eaux territoriales ! => Pêche, Recherche gisements marins, zones militarisées marines etc. etc.....Pourquoi crois-tu que nos dirigeants s'acharnent à garder des îles de merdes aux caraïbes ?.....Pourquoi la France a gardé Mayotte, les Glorieuses et autres "éparses" ?.....Remarques, je ne vois pas comment nos idiots de présidents compte faire fructifier cet avantage !...............Gros Bisous Framboise !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :