• Ce monument abandonné de Bouzloudja (ou Buzludzha) est en Bulgarie

    BOUZLOUDJA

    BOUZLOUDJA

    BOUZLOUDJA

    BOUZLOUDJA

    BOUZLOUDJA

    Cette maison du Parti communiste bulgare est une ancienne salle de congrès, aujourd'hui abandonnée, située à quelques kilomètres au sud de Gabrovo, non loin du mémorial de Chipka (ci-dessous). Construit sous le régime communiste de la République populaire de Bulgarie, ce bâtiment est situé sur le sommet de la Bouzloudja  à 1.441 m d’altitude.

    BOUZLOUDJA

    BOUZLOUDJA

    Conçu par l’architecte Guéorguy Stoilov, ce bâtiment a mobilisé pendant sept ans plus de 6 000 travailleurs dont 20 célèbres peintres et sculpteurs bulgares qui ont travaillé pendant 18 mois à la sublime décoration intérieure.

    Ce n'est pas parce que ce bâtiment a été édifié par l'absurde régime soviétique que les architectes et les ouvriers sont minables ! Moi je regrette qui soit abandonné et il n'est pas le seul dans les anciennes républiques soviétique de l'Europe de l'Est !

     

    DEMAIN MATIN JE REPARS POUR LA VENDÉE, JUSQU'AU 5 AOÛT

    Au revoir mes amis !


    17 commentaires
  • La "Capela dos Ossos" fut construite au XVIe siècle (entre 1475 et 1550) par un moine franciscain qui, dans l'esprit de la Contre-réformes de la région, voulait mener ses frères vers la contemplation et transmettre un message du caractère éphémère et transitoire de la vie. Cela est clairement exprimé via l'inscription à l'entrée : Nós ossos que aqui estamos pelos vossos esperamos [Wikipedia]

    Je vous en prie, entrez !

    CAPELA DOS OSSOS 

    « Nous, les os ici présents, attendons que les vôtres nous rejoignent ».

    CAPELA DOS OSSOS

    A première vue, c'est une chapelle classique mais en regardant de plus près...........Oups !

    CAPELA DOS OSSOS

    CAPELA DOS OSSOS

    Le nombre de squelettes estimés pour réaliser cette œuvre est de 5.000, en provenance des cimetières établis au sein d'églises des alentours. Certains habitants affirment que ce serait les os des victimes de la peste ou de combattants morts au cours d'une bataille qui se tint non loin. Certains crânes sont ornés de graffitis. Deux cadavres en dessiccation, dont un d'enfant, sont par ailleurs pendus par des chaînes.

    Et oui ! Cette chapelle a beaucoup de succès ! Pour votre gouverne, c'est ici :

    CAPELA DOS OSSOS
     


    16 commentaires
  • PETIT MONT D'ARZON

             Le cairn du Petit Mont d'Arzon (presqu'île de Sarzeau) fut construit en plusieurs étapes. Sa construction aurait débuté aux environs de 4600 av. J.-C. par un tertre bas. Vers 2700-2500 av. J.-C. le cairn est étendu en englobant les premières constructions, le premier dolmen est condamné. La chambre qui subsiste aujourd'hui présente des décorations plus abondantes que la première chambre 12 dalles y sont décorées de motifs variés

             En 1943 un blockhaus est construit au sein du cairn, un des deux dolmens est détruit avec sa chambre. Cette construction permit de redécouvrir la première chambre qui avait été condamnée.

             Aujourd'hui Le cairn mesure 50 m d'est en ouest et 53 m du nord au sud pour un volume 10 000 m3 de pierres.

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

     

    BOUGON (Entre Niort et Poitiers)

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

     

    DISSIGNAC (A Saint-Nazaire)

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCECelui là est tout près de chez moi et beaucoup de nazairiens ne le connaissent même pas son existence !  

     

    JOSELIERE (A Pornic)

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE Celui là est près de chez Framboise !

     

    KERNOURS (Près d'Auray)

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

     

    MONTIOUX (Près de Niort)

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE

    LES TUMULUS ET CAIRNS REMARQUABLES DE FRANCE


    14 commentaires
  • KHAYYAM

    RELIGIONS  ?  TEOSOPHIE ?  TOTEMISME ?

    « - Puisque notre sort, ici-bas, est de souffrir puis de mourir, ne devons-nous pas souhaiter de rendre le plus tôt possible à la terre notre corps misérable ?
    - Et notre âme, que Dieu attend pour la juger selon ses mérites, dites-vous ? Je vous répondrai là-dessus quand j'aurai été renseigné par quelqu'un revenant de chez les morts. »

    KHAYYAM (Rubaiyat 153)

    KHAYYAM  a vraiment existé au 11éme et 12éme siècle, en PERSE, sous un Islam naissant et pesant. Avant tout pour moi c'était un immense mathématicien avant d'être un poète et un philosophe, de la trempe d'Albert Einstein. Il lui a fallu un sacré culot, à l'époque de l'islam intransigeant, pour ignorer ses préceptes. Je crois qu'il devait avoir un très haut niveau de culture, dans ce monde du silence (pas de medias ni de colporteurs) pour braver les obscures religions de ce 12éme siècle.

    C'est notre monde, c'est l'être humain qui défait et refait les croyances. Le paradis, c'est notre peur de l'au delà qui à pris la forme d'une récompense, tout comme l'enfer en est la punition, c'est le jugement dernier quoi.

    Plus le monde est paisible et plus les croyances s'estompent, plus notre monde est violent et plus les êtres humain se souviennent de Dieu.

    - Nous ne croyons pas en Dieu mais nous le craindrions, de façon diffuse et pesante.

    - Nous n'implorons pas Dieu mais nous exprimerions notre impuissance face à l'adversité.

    - Nous attribuons l'infini et la complexité de l'univers à Dieu parce que nous ne l'appréhendons pas du tout.

     

    Lisez la Bible, c'est à toutes les pages !

     

    Cette nourriture spirituelle est pour une majorité des êtres humains vitale, comme "le pain et l'eau pour notre corps ". Dans tous les livres sacrés cette image est présente. Il semblerai même qu'elle soit entrée dans nos gènes tellement elle est présente.

    Marx n'avait pas tout à fait tort en disant que : 

    "La religion est l'opium du peuple !"

    Heureux sont les êtres humains qui ont su se libérer de ces chaînes !


    18 commentaires
  • LA MACHINE A EXPLORER LE TEMPS

    C'est est un roman de science-fiction, écrit en 1895 par H. G. Wells (Royaume-Uni). Il est considéré comme un classique du genre sur le voyage dans le temps.

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER !

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER !

    Le voyageur du temps commence son récit en décrivant le monde de l’an 802 701. La Terre est habitée par les Éloïs, descendants des hommes. Androgynes, simplets et doux, ils passent leur temps à jouer tels des enfants et à manger des fruits dans le grand jardin qu’est devenue la Terre. À la surface de celle-ci, ne subsiste plus aucune mauvaise herbe, ni aucune autre espèce animale. Le monde semble être devenu un paradis.

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER ! 
    Seulement l’explorateur du temps ne tarde pas à se rendre compte que cette apparente harmonie cache un terrible secret. Des puits menant à des systèmes d’habitations souterraines sont répartis un peu partout, et un bruit de machine s’en échappe

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER !

    C’est sous terre que vit une autre espèce descendante aussi des hommes, les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière à force de vivre dans l’obscurité.

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER !

    La nuit, ils vont et viennent à la surface en remontant par les puits, pour kidnapper des Éloïs dont ils se nourrissent, devenus ainsi leur bétail à leur insu.

    [Wikipedia]

     
    Inutile d'insister sur le fait qu'il s'agit d'un chef-d'œuvre. HG.Wells demeure (avec Jules Verne) le grand précurseur de la science-fiction, celui qui lui a donné ses lettres de noblesse à cet état d'esprit.

    -----------------------------------------------------------

    Bien au delà de cette fiction de H.G. WELLS, je vois une étude philosophique sur notre société occidentales qui ne vous a sans doute pas échappée ! Enfin, j'espère !

    Il suffit que vous remplaciez nos citoyens élevés a la lumière des BISOUNOURS par les ELOIS et nos immigrants arabo-musulmans élevés à l'ombre de MAHOMET par les MORLOCKS et vous avez tous mes ressentiments sur notre société.

    SANS AVOIR L'AIR D'Y TOUCHER !

    C'est à dire : Le manque de pragmatisme d'un peuple conditionné par des concepts du bonheur puérils et manipulé par des soi-disant notions de charité au dépens du mérite et qui conduira notre civilisation à la disparition.

    SOYONS RÉALISTES

    ---------------------------------

    Ceci dit, je vous dis au revoir ! Je pars à la Rémartinière, jusqu'au début juillet (entre le 9 et le 15) !


    20 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires