•  Croyances

     

    NORMALITE

     

    LE CHEMINEMENT

     

    NORMALITE

      Par définition, "croyance" exprime déjà un doute :

    " Je ne suis pas sûr, mais je crois que... ! "

    La croyance est le fait de tenir quelque chose pour vrai, et ceci indépendamment des preuves éventuelles de son existence, réalité, ou possibilité.

    Par métonymie (Dieu à la place de Nature), le terme désigne aussi l'objet de cette croyance (Allah, Yahvé etc. pour Dieu).

    Les croyances (Religions, idolâtries ou animismes) font aussi l'objet d'étude de l'Anthropologie Culturelle !

    S'il y a étude il y a doute.

    On associe quelquefois ce terme à celui de superstitions (religions non institutionnelles).

    On parle quelquefois de secte pour désigner une croyance manifestement fausse mais partagé par un nombre non négligeable de personnes.

    NORMALITE

     

    **************************************************

     

    NORMALITE

     L' Être Humain est avant tout une "Mécanique" biologique mortelle, fruit d'une longue évolution et dont les capacités ont été dictées par la nécessité de survivre (darwinisme).

    Nos 5 sens (vue, odorat, goût, ouïe et toucher ) sont des réalités physiques (hormones et ondes électromagnétiques) et rien d'autres. Ajoutons que pathologiquement il y a les hallucinations qui ne sont que des aberrations fonctionnelles du cerveau. 

     

    **************************************************

     

    NORMALITE

     

    Nous considérons que la croyance est une aberration fonctionnelle, sans fondement, sans mesure et donc une orientation humaine marginale, qui se résume à un rapport de soumis à dominateurs.

     

    ******

    Si les religions actuelles n'apportaient pas le mensonge et la violence, tout être humain aurait le droit de "croire" sans être stigmatisés. Mais  il devra toujours le faire dans la discrétion et sans gêner les laïcs, par essence, LES LEGITIMES.

    NORMALITE

    De grâce, n' INSTITUTIONNALISONS pas les religions comme des comportements NORMAUX

     

    NORMALITE

     Si je garde toujours une grande sympathie pour tous ces prophètes historiques tels Abraham (Père de tous les monothéistes), Isaac, Ismaël, Zoroastre, Moïse, Yahya (Jean Baptiste), Jésus ou Mahomet qui vécurent dans l'adversité, il ne me viendra jamais à l'idée de suivre UN de leurs dieux de papier, mais rien ne m'empêche de me poser des QUESTIONS. 

     

    ÊTRE AGNOSTIQUE N'EST PAS ÊTRE ATHEE

    NORMALITE

    NORMALITE


    8 commentaires
  •  

    NAN MANDOL

    LA "VENISE" DU PACIFIQUE

    LA "VENISE" DU PACIFIQUE

    Nous ne connaissons pas toutes les "civilisations" anciennes encore visibles sur Terre et beaucoup n'ont pas les faveurs des archéologues, des historiens voir même des magazines, et pourtant :

    LA "VENISE" DU PACIFIQUE 

    La deuxième photo est une reconstitution graphique de Nan Mandol.

     

    Nan Madol est un site en ruines qui se trouve dans la partie

    sud-est de l'île de Pohnpei (actuellement l'un des quatre États fédérés de Micronésie). Le site est constitué d'une série d'îlots artificiels qui furent la capitale de la dynastie Saudeleur jusqu'aux alentours de 1500 (environ Christophe Colomb).  Le nom de Nan Madol, qui signifie "intervalles" en pohnpeien, fait référence aux canaux présents sur le site. Celui-ci est souvent baptisé "la Venise du Pacifique". [Wikipédia]

    Aujourd'hui, Nan Madol constitue une zone architecturale couvrant plus de 18 km² et comprend l'architecture de pierres construite sur un récif de corail plat le long de la côte de l'île de Temwen, plusieurs autres îlots artificiels et le littoral de la grande île voisine Pohnpei.

    LA "VENISE" DU PACIFIQUE

    Le site principal avec ses murs de pierre enferme une superficie d'environ 1,5 km de long par 0,5 km de large et contient près de 100 îlots artificiels - plates-formes de pierre et de corail - bordée par des canaux.

    La datation par le carbone 14 indique que la construction de Nan Madol a commencé vers l'an 1200 et les fouilles montrent que la zone aurait été occupée dès 200.

    Certains sites de carrières probables autour de l'île ont été identifiées, mais l'origine exacte des pierres de Nan Madol est encore indéterminée. Aucune des carrières proposées n'existent dans la région proches de Madolenihmw, ce qui signifie que les pierres ont été transportés jusqu'à leur emplacement actuel. Elles auraient pu être transportées par radeau depuis la carrière, mais le processus n'a jamais été démontré avec succès. Les archéologues n'ont pas encore fini d'éclaircir le mystère mais une plongée entre l'île et les carrières montre un chemin de pierres abandonnées.

    En 1974, le site est inscrit au National Register of Historic Places. En 1985, les ruines de Nan Madol sont déclarées monument historique national. Actuellement, un effort est fait pour les préserver.         Une autorisation est nécessaire pour les visiter.

    LA "VENISE" DU PACIFIQUE

    Comme tout site architectural à inspiration religieuse, le peuple héritier conserve un certain culte aux ancêtres.

     

     

    Je n'ai pas retrouvé de réelles certitudes sur les bâtisseurs ni les raisons qui ont poussées ce peuple à bâtir cette "Venise" du Pacifique. Je continuerai donc à surveiller les recherches sur ce petit bijou plein de mystères.


    14 commentaires
  •  

    BREACKTHROUGH - STARSHOT

     

    Ce projet, lancé début 2016, a pour objectif d'envoyer des milliers de sondes spatiales d'environ 1 gramme, équipées de voiles solaires, vers Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche du système solaire. Le faible poids de ces sondes, allié à la puissance du laser terrestre utilisé pour les propulser jusqu'à 100 gigawatts (ce qui équivaut au pic de consommation électrique enregistré en France le 8 février 2012 à 19 heures1), permettrait à ces dernières d'atteindre 20 % de la vitesse de la lumière dans le vide et ainsi de pouvoir nous retourner des images des exoplanètes potentielles d'Alpha du Centaure, notamment de Centauri B où se trouve une planète tellurique similaire à la Terre, en 40 à 50 ans.

     

    Ce projet essaie ainsi de contourner la contrainte de temps imposée par les méthodes de propulsion conventionnelles (propulsion chimique ou nucléaire) qui limite l'exploration des étoiles voisines car la durée du voyage serait au minimum de plusieurs centaines d'années. Le projet fait partie du programme Breakthrough Initiatives qui comprend par ailleurs un programme baptisé Breakthrough Listen de recherche d'émissions radio ou laser en provenance d'étoiles proches et qui seraient la manifestation de civilisations extraterrestres. Des études préliminaires de Breakthrough Starshot sont financées à hauteur de 100 millions de dollars américains par Iouri Milner, avec l'appui de plusieurs scientifiques de renom dont Stephen Hawking et Freeman Dyson. Il est dirigé par Pete Worden. [Wikipedia]

    Malheureusement, la tête pensante de ce staff, Stephen HAWKING est mort. Que devient le projet ?

     

    STARSHOT

    STARSHOT  L'étoile qui nous intéresse c'est Alpha B (les trois sont à la pointe de cette flèche jaune) qui "aurait" une planète de type Terre !

     Nota : Proxima Centauri (Alha du Centaure C) est dites la plus proche de le Terre

     

     

    En effet, pour pouvoir atteindre les étoiles dans le moins de temps possible sans devoir attendre 24.000 ans (c'est ce que nous avons de plus rapide actuellement), il faut que la source de propulsion du vaisseau spatial soit à l'extérieur. Ainsi, le projet prévoit d'utiliser une voile solaire propulsée par de la lumière qui viendra la frapper à l'aide de rayons laser situés sur Terre et dont la puissance totale est estimée à...

     

    100 milliards de watts.

    STARSHOT

    STARSHOT

    Enfin, en poussant au maximum un objet très léger, on estime qu'on peut l'accélérer jusqu'à 20% de la vitesse de la lumière. Ainsi, on pourrait atteindre Alpha du Centaure en 20 ans, soit 1.200 fois plus vite que la sonde New Horizon lors de son voyage vers Pluton.

    Ensuite, la taille du nano-vaisseau sera infime. Oubliez les sondes de la taille de Curiosity ou celle de New Horizons ! Ici, le vaisseau ne sera pas plus grand qu'une pièce de 5ct, équipé d'une caméra, d'un émetteur-récepteur radio, de plusieurs Go de mémoire flash et d'autres éléments plus secrets encore. Bien entendu, STARSHOT souhaite produire, en masse, ces nano-vaisseaux pour en envoyer un bon nombre dans l'espace pour s'assurer que quelques-uns arrivent à bon port ou tout au moins à proximité d'Alpha du Centaure B.

     

    Nota : La NASA avait rejoint en tant que partenaire, Stephen Hawking, Yuri Milner et Mark Zuckerberg qui avaient pris part au projet sous la direction de Pete Worden, l'ex directeur de la NASA.

     

    Qu'est devenu cette "joint-venture " ?

     

    Depuis la crise de 2008, tous ces grands projets (Strarshot, Ascenseur Spatial, Un homme sur Mars etc.), sont oubliés. Tout ce qui dopait le moral des Êtres Humains semble en sommeil, seul compte le profit !

     

    Une trentaine de difficultés techniques ont été identifiées  (ainsi que la manière de les résoudre)

    Vous pouvez les voir sur Wikipedia


    2 commentaires
  • KHAYYÂM

    En ce monde, contente-toi d'avoir peu d'amis.
    Ne cherche pas à rendre durable
    la sympathie que tu peux éprouver pour quelqu'un.
    Avant de prendre la main d'un homme,
    demande-toi si elle ne te frappera pas, un jour.

    UN AUTRE REGARD SUR KHAYYAM

    (Vous n'êtes pas obliger de tout lire, choisissez d'abord les grandes lettres !)

    KHAYYÂMStatue d’Omar Khayyâm

     

    Khayyâm, le poète, le philosophe, le mathématicien et l’astronome

    Un amateur de livres demanda un jour à un libraire de Londres : "Quel est le livre le plus vendu en Angleterre ?" Le libraire réfléchit un instant, puis répondit : "La Bible." L’autre demanda à nouveau : "Après la Bible ?" Cette fois, la réponse fut prompte : "Les Quatrains de Omar Khayyâm."

    Et c’est Fitzgerald qui, en Occident, fit entrer dans la lumière le nom d’Omar Khayyâm, "poète du vin, libre-penseur et astronome de génie". Durant des siècles, il ne cessa de susciter "l’intérêt des poètes. Nombreux furent les poètes qui lui empruntèrent des thèmes ou qui s’adonnèrent à la traduction de ses œuvres, et il en va encore ainsi aujourd’hui. Le nombre de ses traductions, en français seulement, dépasse la cinquantaine, et presque tous les ans une nouvelle s’y ajoute. [La Revue de Téhéran]

     

    Omar Khayyâm était un savant d’une rare et vaste érudition, étant à la fois poète, philosophe, mathématicien et astronome.

    De son vivant et pendant longtemps, Il fut surtout connu par ses écrits scientifiques et philosophiques où il se révèle comme un disciple d’Avicenne. Nous savons que Khayyâm fut chargé par le sultan seldjoukide Malik Shâh de collaborer à la réforme du calendrier, d’autre part, on lui doit des solutions géométriques et algébriques des équations du second degré, et une remarquable classification des équations. Pour représenter l’inconnue dans son traité d’algèbre, il utilise le terme arabe "shay’", qui signifie "chose", ce mot, orthographié "xay" dans les ouvrages scientifiques espagnols, a été progressivement remplacé par sa première lettre x, devenue symbole universel de l’inconnu. Sa connaissance du ciel lui a également permis de décrire avec exactitude les changements du climat sur cinq journées successives.

    Il vécut durant l’une des époques les plus prospères de l’histoire de la Perse (Iran), marquée par le rayonnement de la philosophie, des lettres et des sciences. Une légende court les livres. Elle parle de trois amis, trois Persans, qui ont marqué, chacun à sa façon, les débuts de notre millénaire : Omar Khayyâm qui a observé le monde, Nezâm-ol-Molk qui l’a gouverné, Hassan Sabbâh qui l’a terrorisé.

    Omar Khayyâm fut l’un des poètes qui exerça la plus large influence sur les auteurs du XIXe et du XXe siècle. Il choisit le quatrain pour exprimer sous une forme frappante son angoisse métaphysique, sa pitié pour la vie humaine et son horreur du fanatisme. Le rayonnement international d’Omar Khayyâm est immense et perdure au-delà du temps. Son œuvre constitue une source d’inspiration inépuisable.

    Pourtant, Khayyâm est un poète resté méconnu aussi bien de ses admirateurs que de ses contempteurs. Certains l’ont imaginé comme un ivrogne. D’autres cherchent en lui un mystique qui a concilié le sacré et le profane. Certains l’accusent d’hypocrisie et de fraude. D’autres encore nient jusqu’à son existence et attribuent les quatrains à d’autres poètes qui se seraient dissimulés sous son nom pour avancer leurs idées nihilistes. Il n’approuvait ni le fanatisme des dévots, ni l’incrédulité des athées. Lui qui avait passé sa vie à méditer sur le sort de l’homme et sur le mystère de la création, savait bien que rien ne peut être considéré comme une vérité absolue, et que ceux qui ont prétendu avoir saisi cette vérité "ont dit un conte et se sont endormis".

     

    Ceux qui embrassent la vertu et le savoir

    Dont la lumière est un flambeau dans le brouillard

    N’ont pu guider nos pas pour franchir ces ténèbres :

    Ils ont parlé et se sont endormis trop tard

     

    Khayyâm et sa philosophie

    Omar Khayyâm n’était pas un athée, mais un adepte de la doctrine soufie. Cette doctrine, Omar Khayyâm la résume allégoriquement dans un de ses quatrains

    "Les gouttes d’eau sorties de l’océan y retourneront d’une façon ou d’une autre".

    Il lui suffit de  jouir en contemplant les merveilles du monde. Regarder donc le Firmament, admirer donc la splendide Nature, s’enivrer donc du vin couleur de rubis etc.  A quoi servent tant de belles choses si ce n’est pour le ravissement de nos yeux ?  L’inspiration qu’il puise dans l’amour et le vin lui démontre clairement qu’apprécier les bonnes choses que Dieu nous donne, c’est encore la meilleure manière de croire en Dieu. Il mène une vie digne de sa philosophie. Il a de nombreux amis, une santé robuste, une fortune considérable et la gloire par-dessus le marché ! Le roi de Perse, Soltân Sandjar, le traite comme son égal et le fait asseoir à côté de lui sur le trône.

    KHAYYÂM

     

    Les thèmes des quatrains de Khayyâm

     

    Nous pouvons diviser les quatrains en plusieurs types. Tout d’abord, les quatrains écrits sous l’influence de Abol-A’alâ Moerri, dont voici un exemple :

    Qu’importe Baghdad ou Balkh puisque la vie s’achève !

    La mesure une fois pleine, qu’importe douce ou amère !

    Bois du vin car, après nous, bien des fois la lune

    Deviendra, tour à tour, croissant et pleine lune !

    Dans les quatrains de Khayyâm ainsi que dans la poésie de Abol-A’ala, nous trouvons des fragments au sujet de la dénégation de la religion et de la Résurrection.

    Khayyâm a également écrit des quatrains dits "scientifiques" de Khayyâm, ou issus de sa pensée philosophique. Ils abordent la connaissance de Dieu et du monde. L’homme y est décrit comme perplexe car il n’est pas en état de pouvoir connaître le fond de l’existence de Dieu et les secrets éternels du monde

    Nous ne savons pas les Secrets Eternels ni toi, ni moi,

    Nous ne pouvons déchiffrer cette Enigme, ni toi, ni moi,

    En deçà du Voile c’est notre discussion ;

    Le voile écarté, il n’existera ni toi, ni moi !

    D’autres quatrains expriment ce qui semble être un certain fatalisme : dès l’aube des temps, Dieu savait ce que les gens allaient faire au fil des millénaires. Mais les savants savent que cela n’est non seulement un fatalisme réel, mais au contraire la dénégation de ce fatalisme et prouve au contraire l’existence d’une volonté.

    Le jour venu, je pense : oh ! Que je me repente

    Ce soir d’avoir toujours ma coupe débordante.

    Mais voici la saison des fleurs, fais donc, mon Dieu,

    De ma tête sortir cette idée effarante.


    4 commentaires
  • ALERTE INFO

     

    Mercedes annonce un modèle électrique avec 1 200 kilomètres d’autonomie

    Le concept-car EQXX doit être dévoilé intégralement dans les prochains jours.
    Publié le 11 octobre 2020 à 11h39

     

    Le constructeur allemand entend bien reprendre la tête de la course à l’autonomie. Mercedes a présenté il y quelques jours les contours d’un nouveau véhicule électrique appelé EQXX. Le constructeur automobile entend repousser les limites des batteries électriques. Ce nouveau modèle pourrait atteindre une autonomie de...

    ...1 200 kilomètres... 

    ...ce qui marquerait un réel écart avec les concurrents actuels de Mercedes.

    ALERTE INFO


     

    Elle pourrait ressembler à cette EQS, pour le prototype. Et nous pouvons logiquement penser que les petits modèles sortiront très rapidement.


    6 commentaires