• UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    Saint-Nazaire 1917 à l'heure américaine

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    Le premier contingent de l’armée américaine débarque le 13 juin 1917 en France. Les troupes américaines sont entraînées par des instructeurs français et britanniques à la dure réalité de la guerre des tranchées. En juillet 1918, près de 450 000 soldats américains sont engagés sur le front.

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    Saint-Nazaire fut choisi comme port de débarquement pour les premières troupes arrivant en France. Les ressources du port apparurent bientôt insuffisantes : il y eut des difficultés particulières, non seulement pour le déchargement des navires, mais surtout pour. le ravitaillement en eau douce, l'évacuation des déchets et escarbilles etc.… Le nombre des remorqueurs, toujours trop faible retardait les mouvements des transports.

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    Par ailleurs l'obligation d'attendre la pleine mer pour rentrer les grands bâtiments dans les bassins conduisit à détourner peu à peu le trafic vers Brest, qui devint dès la fin de 1917 le principal port d'arrivée des troupes américaines. 

    En dépit de ses inconvénients Saint-Nazaire reçut un important contingent américain (178.000 hommes environ). Une base militaire y fut installée, sous les ordres du colonel L.H.Bash. En novembre 1917 l'Amiral Wilson détacha à St Nazaire comme officier de liaison le Capitaine de Frégate Baldwin. Grâce au concours américain le port fut progressivement amélioré en outillage et en main d'œuvre. Les transports purent avoir une place à quai réservée et des appontements spéciaux furent établis dans l'estuaire.

     

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

    Près de Saint Nazaire (à Montoir-de-Bretagne) fut installé l'immense entrepôt-base de Montoir avec sa gare de triage comprenant 458 Kilomètres de voies ferrées sur une longueur de 5 kilomètres reliés au réseau général de Chemins de fer. Cette prodigieuse ville de hangars et de rails était l'œuvre du colonel John Stephan Sewell. La base de Saint-Nazaire comprenait en outre des établissements annexes, ateliers et baraquements pour 40.000 hommes. Saint-Nazaire était outillé à l'armistice pour une expédition journalière de 4 à 5.000 hommes vers l'intérieur. 

    Nota : En France presque tous les ports eurent à recevoir du matériel américain. 

    Le 2 Juillet 1917 au soir 17 grands bâtiments se trouvaient dans les bassins de Saint Nazaire, causant dans le port une congestion exagérée. Les moyens de déchargement et de débarquement étaient nettement insuffisants. On ne pouvait en effet décharger que 756 tonnes par navire et par jour. 

    Malgré la présence de 500 débardeurs noirs venus d'Amérique pour le service du Corps expéditionnaire, un embouteillage était à craindre. Les navires de transports HENDERSON, DE KALB et HANCOCK durent être déchargés par leurs propres passagers.

    Le Paquebot Paris, en cour de construction (a droite des cargos américains De Kalb et Hancok) , abandonné pour cause de guerre, n'a plus reprendre les travaux qu'en 1918 et encore en sous effectif (et pour cause).

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE

     Pour la petite histoire ce magnifique Paquebot Paris a fini ses jours dans un incendie à quai, au Havre (ici chaviré), tout comme le Normandie  à New York, on le voit ici en forme de radoub, en arrière plan.

     

    UN PETIT PEU D'HISTOIRE


  • Commentaires

    1
    Vendredi 5 Juillet à 19:02

    Il  apparait  que  la  logistique  n' était pas  à  la  hauteur ,  mais  en temps   de guerre  rien  n' est  évident !

     Les structures   n' avaient  pas été  prévues   pour tant   de monde  et   de matériel !

    ça devait  être   dur  aussi  pour  les  soldats  américains  qui se retrouvaient  en  terre  étrangère !

     Tu  as  trouvé   de belles archives Remy !

     Passe   une bonne soirée

     Amitié

      • Vendredi 5 Juillet à 19:16

        Et oui ! Il faut chercher et relier les faits historiques : Le Paquebot "Paris" et les Cargos Américains !

        Mais j'adore çà (Martine, pas trop !) et ces photos authentiques dans ce document, au moins elles ne seront pas dispersées !.....Salut mon Ami PIERRE !

    2
    Vendredi 5 Juillet à 21:53

    Super intéressant bravo !

      • Samedi 6 Juillet à 10:51

        Merci MARIE !

        Si tu passes régulièrement sur mes blogs  (il y a aussi ADORABILE en tête des liens de favoris) quand je suis à Saint-Nazaire, il y a toujours quelque chose en cours..................Mais comme je passe beaucoup de temps en Vendée à La Rémartinière (Ma "Jolie Maman" de 91 ans est en EHPAD à Aubigny) tu dois connaitre les difficultés de ces établissements.......................Et bien sûr, il y a forcément des trous dans le planning !....Gros Bisous MARIE !

    3
    Samedi 6 Juillet à 11:05

    D'accord, mais suis une nordiste, pas si jeune que ça, la photo dont tu parles a été prise à Béziers il y a six ans, eh oui je connais les résidences pour personnes âgées, et dépendantes, ayant été concernée de près, bisous et là je ne suis pas chez moi, ayant de gros problèmes familiaux de santé d'une très proche, merci pour tes visites.

    je m'abonne ok.

      • Samedi 6 Juillet à 17:31

        Si tu as lu mon portrait, en haut à gauche, tu pourras te situer par rapport à moi !

        Tu pourras même lire mes 5 livrets de poèmes !

        Quant à moi, je vais de ce pas te mettre dans les deux listes de favoris (ites) !.....................Ne te sens pas obligée de passer tous les jours, moi non plus, je n'arrive pas, je passe beaucoup de temps à faire mes articles !..............................Gros Bisous MARIE

    4
    Samedi 6 Juillet à 17:52

    Résultat de recherche d'images pour "bon week end naturaimer"

     

    Merci, je lirais ces poèmes rentrée chez moi, bisous.

      • Samedi 6 Juillet à 18:05

        Gros Bisous à DELPHINE !

    5
    Samedi 6 Juillet à 18:13

            Bonjour Rémy ..  Pour  moi  qui  ne  connais  pas  tres  bien  la  France  , je  trouve  que  tu  as  réalisée  une  tres  intéressante  page  d'histoire ..C'est  vrai  que  pour  recevoir  450 000 soldats  en  temps  de  guerre  , il  faut  s'organiser .. Ou  as tu trouver  ces  magnifique  photos ..Bravo  pour  tes  recherches , c'est  important  de  ne  pas  oublier  ce  temps  difficile  pour  ces  humains  qui   n'ont  pas  du  rire  tous  les  jours ..J'aime  beaucoup  faire  un  pas  en  arrière  dans  l'histoire  , comme  un  hommage  pour  ces  hommes  en  temps  de  guerre ..  Merci  Rémy  pour  cet  hommage  en  somme ..
    Je   vous  souhaite  un  bon  week-end .. Amitie  et  bisous  a  partager ..
    Nicole .

      • Samedi 6 Juillet à 19:05

        C'est dans le passé, dans l'adversité et pourquoi pas dire, dans la misère que tu trouves l’abnégation et la générosité !.......................Ce n'est pas en ayant toujours raisons, en n'écoutant jamais les autres en étant sûr de sa façon de penser....................Ce n'est pas dans ce monde égoïste et jaloux ou nous vivons que l'on retrouvera la sérénité !...........................Aujourd'hui, même les bonnes âmes sont obligé de donner le change à tous ces gens qui n'ont aucune ligne de conduite et qui pense de toi que tu es plus bête qu'eux !........................Qu'est-ce que c'est que ces Êtres Humains qui veulent discuter, débattre comme dans un jeu et n'aboutir à rien, même pas le début d'une réflexion et qui se satisfont de cette situation en suspension !

        " Avance quand tu peux avancer mais assure ton premier pied avant de poser le second ! "

        C'est une des bases de la philosophie naturelle et plus personne ne commence comme çà !............................Gros Bisous Nicole !

    6
    Dimanche 7 Juillet à 21:33

    Bonjour Remy. Comme ils sont intéressants tous ces articles. On sent que tu es bien documenté. Ta ville a dû être en effervescence durant toute cette période. J'admire ces gens qui sont allés combattre . 

    PS: je viens de réaliser que si tu avais un petit "calendrier" pour annoncer et présenter tes rubrique, les visiteurs seraient plus en mesure, d'aller lire facilement tes articles. J'ai fait une belle leçon sur mon Blog, comment installer ce calendrier, si jamais cela te le dit. :-))

      • Lundi 8 Juillet à 07:43

        Et ce n'est pas fini !................Cet après-midi, je mets un autre articles 39/45 sur Saint-Nazaire, encore plus frappant !

        Pour ton calendrier, je passerai le voir après avoir mis mon article ! Mais, comme tu le sais, ma science bloguestre est TRÈS limitée !.....Oups !...........Gros Bisous GINETTE !

    7
    Lundi 29 Juillet à 18:49

    Bonsoir, Vous relatez ne partie du 1er conflit mondial que je trouve plus bouleversant que le 2ème.

    Je m'attarde devant la T.V parfois fort tard pour y suivre quelques reportages animés par des historiens et la déclaration de l'un d'eux (un historien suisse intervenant sur l'automne 1918) m'a interpellée lorsqu'il a déclaré que "sur le terrain en 1918 les allemands étaient les véritables gagnants et ne s'étaient retirés que forcés par ordre de leurs supérieurs" et même auraient attribués ce retirement du terrain à la classe politique allemande de l'époque !

    Alors que j'ai toujours appris dans les manuels d'histoire de jadis, la défaite et l'armistice en faveur des alliés puis le traité de Versailles véritable annonce du second conflit mondial !!! Quel tissu de contradictions et de faux semblants. Si vous le pouvez éclairez ma lanterne s.v.p merci..

    Perso je suis ces reportages par respect et devoir de mémoire car toutes ces horreurs constituent le véritable A.D.N  de plusieurs grandes nations.oh

    8
    Mercredi 7 Août à 16:21

    Je ne m'étends pas sur la "chevalerie" des héros ou des lâches, pas plus que soumission des braves soldats, pour moi :

    "Les guerres, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui s'entretuent, parce que d'autres gens qui se connaissent très bien bien ne parviennent pas à se mettre d'accord."

    Version originale de Paul VALÉRY (qui est mort dans ce conflit)

    Il y a des notions qui m'étonnent toujours dans les conflits armés c'est :

    - Une guerre propre !

    - Les conventions de Genève !

    - Les crimes contre l'humanité !

    Pour moi les GUERRES sont des déferlements de violence qui n'ont pas de limite, j'ai eu en main une photos d'un soldat (20éme siècle) qui brandissait un enfant transpercé au bout d'une lance (et des centaines d'autres de ce type).

    QUE VEULENT DIRE CES NOTIONS ?...................................................................................Gros Bisous CHRYSOPOLIS !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :