• VENISE SAUVEE DES EAUX

     

    " LE MOSE DE VENISE "

     

    Au début du projet, c'était MOÏSE et le parallèle avec "Moïse sauvé des eaux" était assez sympa, mais voilà c'est le MOSE ( MOdulo Sperimentale Elettromeccanico : C'est presque du français )

    VENISE SAUVEE DES EAUX

     

     

    VENISE SAUVEE DES EAUX  Entrée Lido & Venise

     

    VENISE SAUVEE DES EAUX  Entrée Malamocco

     

    VENISE SAUVEE DES EAUX  Entrée Chioggia (il n'y a pas que Venise de magnifique dans cette lagune)

     

    VENISE SAUVEE DES EAUX  Petit barrage du canal de Chioggia

     

    L'immense Lagune de VENISE laisse passer la marée par quatre "Passes" (Porto en Italien) et, lors des grandes marées l'eau inonde Venise sur une petite surface (10 cm devant le palais de Doges) et en cas de tempête de Est-Sud-Est et une très grande marée, donnée à 1m 90 officielle (il peut y avoir 90cm d'eau sur la place St Marc), là c'est une grande partie qui est inondée.
    La Sérénissimes qui est entièrement construite sur des millions de pieux en bois (mélèze ou chêne) enfoncés dans la lagune et ils ne sont pas jeunes.

    La Ville était en grand danger !

    Cà fait 50 ans que le chantier est lancé et je ne vous parlerai pas des disparitions de fonds.

    Comment çà fonctionne ?

    VENISE SAUVEE DES EAUX

    VENISE SAUVEE DES EAUX

    Les clapets des barrages sont pleins d'eau et donc ils sont coulés !

    Lors des alertes, de gros compresseurs injectent de l'air comprimé qui chasse l'eau, ainsi les clapets qui, désormais flottent, se relève au dessus du niveau maxi de l'eau pendant la marée et empêche l'eau de rentrer dans la Lagune !.................Il suffira de lâcher la pression et de refouler l'eau vers l'extérieur, et les clapet couleront au fond de l'eau.

    Enfin, il semblerait qu'ils fonctionnent bien.

     

    Comme tout ouvrage mécanique sous l'eau salée, il se détériora très rapidement et l'entretien sera très couteux !


  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Février à 08:37

    En   France,    le  bâti  en   zone   inondable  est racheté   par   les   mairies pour   être   détruit,   difficile   d'en    faire  autant   pour  Venise  son   patrimoine    et    son  tourisme.

    Il  fallait    donc   bien  ces   ouvrages   pour   la  sauver !

     Ce  serait     bien  aussi   qu'o    interdise   le   passage    de  ces   hôtels   flottant !

    Bonne   journée Rémy

     Amitié

      • Vendredi 12 Février à 09:29

        C'est fait !...........Les paquebots ne passent plus dans VENISE !........Ils entrent dans la Lagune par Malamocco (pour accoster sur le continent avec les minéraliers et les tankers pour Venise) et par Chioggia pour les cargos.

        Mais pour sauver VENISE, il en faudra beaucoup plus ! Estimons nous heureux d'avoir encore pour quelques siècles le plus beau de la Sérénissime !....Salut Mon Ami PIERRE !

    2
    Vendredi 12 Février à 17:37

    BONJOUR

    On avais vue des essais avec mon mari ....il y a bien longtemps

    on se demandais si ça se ferais un jour ? tu vois tout arrive

    c'est peut être un peut trop tard

    bon WE bises

      • Vendredi 12 Février à 18:09

        Il n'y a pas de trop tard, tout est une question de prix pour la réparation !.........Mais il ne faut pas oublier que Venise a commencé à exister au 5eme siècle, çà fait 1600 ans que les premières constructions souffrent ! Alors, quelques décennies de plus...........

        Maintenant, il faut savoir que les constructions métalliques dans l'eau salée se corrodent rapidement et donc les changements de pièces seront fréquents.

        Par exemple, la centrale marémotrice de Rance qui fonctionne à merveille, il n'y en a que deux grosses au monde (Rance en France et Sihwa en Corée )  240 et 254 MW pour 90% de production mondiale de ce type (donc plus quelques micro centrales). Tout çà pour un entretien hyper coûteux et encore, une part est absorbée par les Ponts & Chaussées pour la route importante au sommet.............................Gros Bisous JOSETTE !

    3
    Vendredi 12 Février à 19:16

    Merci Ymer grâce à vos explications j'ai pu enfin comprendre le système de protection de la Sérénissime : les mouvements de ces clapets sous pression de l'air injecté puis de l'eau qui les envahis et les immerge.

    Bon W.E.

      • Vendredi 12 Février à 20:21

        Bien ! Si tu veux que l’école dure, amie donnez ! ...........(les cols durs amidonnés)

        Ce que j'aime bien avec ces articles, c'est que mes passions ouvrent parfois des horizons à des personnes plus lettrées que matheuses !...........Cela s'appelle de la VULGARISATION, mais j'utilise rarement ce mot que je n'aime pas !

        PS : Quand tu m'appelles YMER (prénom Perse), c'est RÉMY à l'envers !.....Il y a un joueur de tennis suédois qui s'appelle YMER, mais c'est son nom .....C'est surtout une façon Perse de dire OMAR et c'est le prénom de KHAYYAM, le buste que l'on voit en haut à gauche !.........Gros Bisous CHRYS !

    4
    Mercredi 17 Février à 22:18

    Bonsoir Rémy, Venise avec ses plus de 185 palais, mérite bien l'aumône de son pays et sa reconnaissance au patrimoine mondial de l'Unesco. Il est certain, que le réchauffement climatique n'épargnera pas ce joyau de la mer adriatique. Je crois même qu'il est déjà trop tard mais cela reste un avis personnel. Quand je l'avais visitée, le guide nous avait expliqué que lors de la construction du port, les nappes phréatiques qui se trouvent en dessous de la ville, avaient été aspirées. De ce fait, l'eau douce n'étant plus dans ses cavités, le sol sous-marin s'effondre. Des ingénieurs travaillent aussi à la construction d'îles de vase pour éviter que les alluvions s'échappent dans la mer, en plantant des pieux et en semant des herbes. Et le sel...Qui vivra, verra. Bonnes vacances en Vendée. Protège toi car le virus circule. Et si tu es vacciné continue à le faire. Amicalement Philippe

    5
    Jeudi 18 Février à 07:24
    Trop tard ?
    Ce type de construction, même avec les barrages était condamné dès les premiers jours. Mais comme je dis, il faudra encore quelques siècles pour qu’elle disparaisse et je crains que l’humanité aura disparu avant, alors......
    Ceci dit, même si les nappes phréatiques sont vide, les boues salées supérieures ont sans doute remplacé cette eau et maintenu la pression sous terraine... Salut Mon Ami Philippe !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :